Historique

                    

En 1894, la maison VIELLARD ouvre une école libre de garçons. Elle est tenue par des religieux marianistes diplômés.  Dès son ouverture, cet établissement reçoit 80 élèves, la plupart, fils d’ouvriers.
Le 2 juillet 1901, la loi régissant le fonctionnement des associations est votée. En 1903, on ferme les écoles qui n’ont pas régularisé leur situation; c’est le cas de celle de Grandvillars.

C’est dans ce contexte que se déroule le “siège” de l’école libre.

A l’école, près de 600 personnes sont rassemblées, parmi lesquelles les membres de la famille VIELLARD. Les envoyés par la préfecture, l’armée et la gendarmerie, après le refus de M. Albert VIELLARD, alors maire de Grandvillars, de livrer les clefs de l’immeuble, essaient d’entrer mais en vain. Aucun accident n’est à déplorer. Le préfet décide de donner un sursis de 15 jours pour la régularisation.
En 1994, une grande fête est organisée pour le centenaire de l’école, appelée à l’époque “Ecole Kléber”.

En 1997, l’école prend le nom de Saint Martin, le patron de la paroisse, baptisée par l’abbé Renaud.

En 2012, l’école de Morvillars, l’école des Forges et l’école Saint Martin sont regroupées dans le même établissement, complètement rénové, la famille VIELLARD ayant cédé le bâtiment à la Direction de l’Enseignement Catholique.